TAI CHI WUDANG

KUNG FU QUÉBEC

Le Tai Chi : une méditation consciente

LE TAI CHI : UNE MÉDITATION CONSCIENTE

KUNG FU QUÉBEC

Apprenez-en plus au sujet de nos cours de Tai Chi.

Venez faire un essai gratuit en tout temps!

Depuis plusieurs années déjà, les activités physiques orientées vers une approche à caractère yin gagnent en popularité.

kung fu québecQu’est-ce qu’on entend par un caractère yin versus un caractère yang? Connu par la plupart des gens, le symbole du Tao représente l’équilibre universel, la complémentarité et l’interdépendance  entre le « positif » et le « négatif ». Dans notre pratique des arts martiaux, le yin fait référence au côté « interne » (force intérieure, Tai Chi) et le yang représente le côté « externe » (force brute, Kung Fu)  Ceci étant dit, avec des années de pratique, les « opposés » s’unissent, et une très grande force externe se manifeste en Tai Chi, tout comme la force brute du Kung Fu se développe, s’amplifie et émane de l’intérieur.

Le rythme effréné de la vie moderne, la pression de performance et de compétitivité nous amènent à perdre de vue l’aspect interne du développement personnel, créant de fait un débalancement. Ce qui, à mon sens, explique cette montée fulgurante en popularité de la pratique d’activités davantage centrées sur l’individu, et favorise l’atteinte d’un équilibre. Le Yoga constitue un excellent exemple de cette tendance, car la majorité des styles emprunte cette tangente dite yin. Le Yoga est une activité typiquement associée au style interne. Pour la gent masculine, la prise de conscience de soi est souvent associée, à tort, à une clientèle féminine, au même titre que le Tai Chi est péjorativement associé aux personnes âgées.

Il est surprenant de constater à quel point le Tai Chi et le Yoga ont des similitudes dans leur approche autant au niveau physique que spirituel. Tous deux pratiquent une multitude de postures exigeant endurance, souplesse, synchronisation de la respiration, fluidité et contrôle. Le Yoga développe en parallèle des aptitudes comparables, mais sans inclure l’aspect déplacements et mobilité liées au Tai Chi.

J’en conclus que le Tai Chi, comme le Yoga, permet aux pratiquants d’atteindre un meilleur équilibre et une sérénité intérieure, tout en souscrivant au développement et à l’accroissement des aptitudes physiques à long terme. Dans un même ordre d’idées, lorsque les séquences de mouvements sont bien acquises, le pratiquant peut les exécuter dans un esprit « méditatif ». On parle alors de « méditation en mouvement ». Lorsqu’on ne doit plus « réfléchir » aux prochains mouvements, on peut entièrement se concentrer sur le ressenti et sur l’énergie en action.

Selon moi, il s’agit du véritable trésor derrière la pratique du Tai Chi. Être en mesure de faire le vide : atteindre un état de relaxation et d’acuité de l’esprit, un état émotionnel stable et paisible.. Vivre l’instant du mouvement, percevoir les subtilités de l’énergie et des forces dans le corps.

Bien des gens s’étonnent de la profondeur spirituelle derrière la pratique du Tai Chi, oubliant ou ne sachant pas que cet art fut élaboré par des Taoïstes, qui cherchaient et cherchent toujours à atteindre l’Immortalité. Lorsqu’on parvient à entrevoir toute la puissance liée à la pratique du Tai Chi, c’est effectivement surprenant!